back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Escaliers tournants

Art. 16 OPA

Les escaliers tournants ne devront être mis en place qu’exceptionnellement, dans des cas dûment motivés. Cette constatation se fonde notamment sur des aspects ergonomiques et de technique de sauvetage. Les escaliers tournants sont inappropriés pour les travailleurs handicapés et physiquement faibles (en savoir plus).

Les exigences que doivent remplir les escaliers tournants principaux et secondaires se fondent sur l’objectif de sécurité général qui prévoit que les escaliers doivent être accessibles avec un brancard en cas d’urgence. Les escaliers tournants sont interdits dans les tours (en savoir plus). Les escaliers tournants ne devraient être utilisés qu’en complément à d’autres escaliers.

Nous distinguons trois types d’escaliers tournants :

  1. escaliers principaux
  2. escaliers secondaires
  3. escaliers d’installations

1. Escaliers principaux:

Les escaliers en colimaçon principaux sont de grands escaliers représentatifs dont la largeur des marches et le diamètre du noyau sont importants. Les dimensions minimales (diamètre du noyau 0,9 m ; largeur de l’escalier 1,50 m) sont conformes à l’article 47.7 de la directive concernant la pro-tection incendie de l’Association des établissements cantonaux d’assurance-incendie (AEAI) (voir complément: prescriptions). Exception faite à la règle des escaliers à volées droites, ces escaliers principaux peuvent être utilisés comme voies d’évacuation (en savoir plus) lorsque les principes de l’architecture ou de la représentation l’imposent.

2. Escaliers secondaires:

Le diamètre des escaliers en colimaçon secondaires est plus petit. Ces escaliers ont cependant la largeur minimale des voies de circulation principales (diamètre du noyau 0,50 m; largeur de l’escalier 1,20 m).

3. Escaliers d’installations:

Les exigences en matière d’escaliers, d’échelles à marches et de garde-corps de machines sont décrites sous moyens d’accès permanents aux machines (en savoir plus).
Les escaliers d’installations servent exclusivement à l’accès aux installations et équipements techniques. 

La profondeur des marches des escaliers en colimaçon doit être de 10 cm au minimum à une distance de 15 cm par rapport à la partie d’appui la plus étroite. La plus grande profondeur des marches, mesurée dans le sens de la circulation, ne doit pas dépasser 45 cm. Toutes les 15 à 18 marches au plus, les escaliers d’installations devraient également comporter un palier intermédiaire.

Des informations supplémentaires sur le dimensionnement des escaliers en colimaçon figurent dans l'illustration 409-3 de la directive relative à l’OLT 4 (voir complément: escaliers tournants).

Complément: Prescriptions en matière de protection contre les incendies, directives concernant la protection incendie
Complément: Escaliers tournants
Zurück zum Anfang