back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Les sorties sur les voies d'évacuation aboutissant en plein air ou un autre endroit sûr

Art. 20 OPA
Art. 78 , 10 OLT4

Les sorties dans les bâtiments, requises selon les dispositions nombre et disposition des voies d'évacuation, cages d'escaliers et sorties (en savoir plus), doivent en règle générale aboutir à l’air libre ou dans une cage d’escaliers résistant au feu selon les prescriptions suisses de protection incendie Association des établissments cantonaux d'assurance incendie AEAI (voir complément). L’exigence est remplie lorsque:

  • une sortie directe par la façade est disponible (au niveau du sol)
  • un couloir construit de manière à résister au feu (voir directive de protection incendie 16-15f) relie la cage d’escaliers directement à l’air libre
  • la sortie de la cage d’escaliers est conçue de manière à remplir une fonction d’antichambre servant exclusivement à l’accès (construction résistant au feu). Les surfaces de stockage sont par conséquent interdites. Les agencements ayant un rôle esthétique sont autorisés s’ils ne présentent pas un risque d’incendie élevé (p. ex. infrastructure de réception). Les agencements ayant un rôle esthétique ne peuvent être autorisés qu’avec l’accord de la police du feu et en respectant les prescriptions de protection incendie de l’AEAI
  • la sortie donne dans une cour dotée d’une sortie ouverte (voir la figure suivante et l’explication 408-6 de la directive OLT4)
+Abbildung+fr

Lorsque des cages d’escaliers intérieures sont accessibles via un couloir de sortie, celui-ci peut exceptionnellement se trouver au sous-sol ou à l’étage (voir la figure suivante et l’explication 407-1 de la directive OLT 4).

317.11.2i-Innenliegende-Tre

Dans des cas spéciaux (p. ex. pour des bâtiments de grande surface ou parties de bâtiments, conditions urbaines), l’issue de secours peut également conduire à un «secteur sûr» où le danger provoquant la fuite n’existe plus (autres compartiments coupe-feu). Il convient de définir des exigences avec la police du feu compétente pour chaque cas individuel.

Dans des cas exceptionnels, lorsque des mesures de sécurité particulières l’exigent (p. ex. action de tiers, propagation d’agents nocifs), on peut mettre en place des sas de secours (p. ex. empêchement de l’accès aux personnes).

Le parcours restant vers la sortie doit impérativement être assuré et les exigences en matière de «zones sécurisées» doivent correspondre aux conditions en plein air.

Complément: Prescriptions en matière de protection contre les incendies, directives concernant la protection incendie
Zurück zum Anfang