back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Mesures techniques destinées à réduire le bruit

Art. 34  al. 1 OPA

Mesures destinées à réduire le bruit aux bâtiments et parties de bâtiments (voir complément).
La question de la prise de telles mesures doit être examinée dans tous les locaux où les valeurs limites sont dépassées.

La correction acoustique des locaux (par ex. un revêtement du plafond absorbant le bruit) a pour but de réduire le bruit dans le local où se trouvent les sources de bruit. Cette mesure provoque une diminution de la charge due au bruit occasionnée par des sources de bruit sises à une certaine distance du poste de travail individuel, ce qui augmente par conséquent la qualité acoustique de celui-ci.

Les mesures relevant de l'acoustique du bâtiment ont pour but d'améliorer la séparation entre les locaux bruyants et les locaux silencieux, et ce

  • par la réduction de la transmission des sons aériens par les parois de séparation, les portes, les plafonds et les fenêtres,
  • par la mise en place de revêtements de plafond absorbant le bruit (par exemple à l'aide de planchers flottants).

Mesures destinées à réduire le bruit aux équipements de travail
Ces mesures doivent être réalisées là où des sources de bruit isolées ou additionnées à d'autres créent au poste de travail un niveau sonore supérieur à la valeur limite. Parmi ces mesures, on compte les points principaux ci-après:

  • Prendre en considération les moyens de réduire le bruit dès la conception, c'est-à-dire au stade de l'établissement des projets et à la construction (constructions ne produisant que peu de bruits). Principe: équilibrage des procédures force - plans horaires et diminution des pointes de bruit.
  • Installer des éléments faisant beaucoup de bruit de façon que la transmission de sons aériens soit faible (par exemple par un encabinage efficace) et que la transmission de sons solidiens soit réduite au minimum (isolation contre les vibrations entre la source de bruit et les surfaces qui le diffusent). Au besoin, encabiner toute la machine.
  • Eviter, par l'entretien systématique, que le niveau sonore n'augmente à la longue; éléments usés (tels que ceux qui ont trop de jeu, les silencieux devenus inefficaces, les boîtiers qui ne sont plus étanches au bruit) doivent être remplacés.
  • Fixer les conditions d'exploitation de façon qu'il n'y ait pas de bruit excessif (par exemple choisir la pression de l'air comprimé lors du nettoyage ou le régime des moteurs en conséquence). Normalement, une machine ou un équipement développe le plus faible bruit lorsqu'il est exploité à son point de calcul optimal.

Mesures destinées à réduire le bruit dans les procédés de travail et de production (voir complément).
Ce sont là essentiellement des mesures organisationnelles telles que

  • la séparation des secteurs de travail calmes de ceux qui sont bruyants (par exemple local de travail à l'établi séparé de la salle des machines dans une menuiserie),
  • la séparation chronologique des travaux silencieux de ceux qui sont bruyants (par exemple procéder à la transformation de la fondation d'une machine au marteau pneumatique ou à des tests bruyants en dehors des heures de travail habituelles),
  • le choix de procédés de production peu bruyants (par exemple vis au lieu de rivets, manutention silencieuse, soudure à l'arc sous protection gazeuse pour éviter des travaux de reprise bruyants),
  • la répartition des bruits incontournables sur plusieurs personnes (réduction de l'exposition personnelle au bruit).
Complément: Lutte contre le bruit / moyens démo audiovisuels
Zurück zum Anfang