back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Eviter les atteintes à la santé causées par les vibrations

Art. 34 OPA

Pour les vibrations globales du corps, les atteintes à la colonne vertébrale - qui sont cependant aussi très répandues sans exposition aux vibrations - prédominent.

Les vibrations transmises par la main peuvent, d'une part, entraîner des altérations des os et des articulations des membres supérieurs et, d'autre part, causer des troubles circulatoires dans les doigts caractérisés par le "doigt mort" (troubles vasomoteurs, phénomène de Raynaud, syndrome du canal carpien, etc.). Ces troubles ne sont cependant pas nécessairement dus aux vibrations, car le froid, l'abus du tabac ou une certaine prédisposition, notamment, peuvent avoir des effets analogues ou intensifier les effets des vibrations.

Le risque de telles atteintes est faible lorsque les valeurs limites pour les vibrations nocives au poste de travail sont respectées (en savoir plus).
Lorsque les valeurs d'action sont dépassées, des mesures techniques s'imposent (en savoir plus).  
Les tableaux des vibrations de la Suva donnent un aperçu des expositions typiques aux vibrations dans les diverses branches (voir complément) et permettent un appréciation immédiate quant aux mesures à prendre en relation avec les activités, les appareils et les machines spécifiques.

L'annexe 1 de l'OLAA mentionne les "Maladies dues aux vibrations" dans la liste des affections liées au travail, au sens de l'art. 9 alinéa 1 de la LAA.

Complément: Lésions dues aux vibrations
Zurück zum Anfang