back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Protection de l’ouïe

Art. 5 et 38 OPA

1729-005

A. Dans quelles circonstances faut-il porter des protecteurs d’ouïe?

  • Lorsque les valeurs limites en matière de bruit présentant un danger pour l’ouïe (en savoir plus) ne peuvent plus être respectées.
  • Lorsque la charge sonore est trop importante (dans ce cas, il faut porter des protecteurs pendant toute la durée de l’exposition au bruit).

B. Quels sont les protecteurs d’ouïe disponibles sur le marché?

  1. Tampons auriculaires modulables avec propriétés élastiques
  2. Tampons auriculaires en matière synthétique
  3. Coquilles de protection
  4. Tampons auriculaires à étrier
  5. Tampons d’ouate
  6. Tampons auriculaires moulés individuellement

1. Tampons auriculaires modulables avec propriétés élastiques

Geh%c3%b6rschutzpfropfen-Dehnschaumstoff

Ils sont prévus pour être réutilisés, mais leur durée de vie n’est pas illimitée. Pour des raisons d’hygiène, il est judicieux de remettre ce type de tampons dans un emballage en matière synthétique. Les tampons auriculaires modulables avec des propriétés élastiques s’adaptent sans problème à chaque conduit auditif.

2. Tampons auriculaires en matière synthétique

Geh%c3%b6rschutzpfropfen-Kunststoff

Ils sont utilisables durant un certain temps. Ce type de tampon auriculaire convient lorsqu’on ne peut pas utiliser d’autres moyens de protection de l’ouïe pour des raisons d’hygiène (environnement de travail très exposé aux salissures ou température élevée). Les tampons auriculaires en matière synthétique sont lavables à l’eau du robinet.

3. Coquilles de protection

Geh%c3%b6rschutzkapsel

Ils ont l’avantage de pouvoir être endossés rapidement. C’est la raison pour laquelle ils conviennent particulièrement pour l’exécution de travaux brefs. Les coquilles sont pliables afin de protéger le rembourrage intérieur des salissures. Lorsqu’il faut protéger l’ouïe durant une journée entière ou lorsque la température de travail ambiante est élevée, il faut toutefois leur préférer des tampons d’ouate.

4. Tampons auriculaires à étrier

Geh%c3%b6rschutzb%c3%bcgel

On peut les endosser facilement. Lorsqu’on ne les utilise pas, on peut mettre l’étrier autour du cou. Les tampons auriculaires ne sont pas prévus pour une utilisation lorsque les niveaux sonores sont élevés (de l’ordre de L m > 90 dB(A)).

5. Tampons d’ouate

Geh%c3%b6rschutzwatte

Ils sont prévus pour une utilisation unique et s’adaptent facilement à chaque conduit auditif. Ces tampons sont enveloppés d’une mince feuille de plastique afin d’empêcher les fibres de se déposer dans le conduit auditif. Le coton, tel qu’on le trouve dans le commerce, ne constitue aucunement une protection de l’ouïe, étant donné qu’il n’atténue pas les bruits de manière suffisante.

6. Tampons auriculaires moulés individuellement

Geh%c3%b6rschutz-Otoplastik

Les tampons auriculaires moulés individuellement sont des protecteurs d’ouïe personnels, étant donné qu’ils sont individuellement adaptés à chaque conduit auditif. Il est très important que les tampons épousent le conduit auditif. Il faut aussi procéder à leur contrôle bisannuel pour déterminer si l’étanchéité est toujours assurée.

C. Quels points faut-il observer lors de l’utilisation de protecteurs de l’ouïe?

  • Ils doivent exercer une pression correcte sur l’oreille (l’étrier ne doit p. ex. pas être distendu).
  • La mousse intérieure doit être intacte et offrir une certaine élasticité (pas d’effritement ou de durcissement).
  • Les tampons modelables doivent être élastiques et souples.
  • Durant la phase d’extension, il faut suffisamment rouler les tampons auriculaires modulables (30 secondes) «en maintenant le doigt dessus».
  • Pour une protection efficace et assurer une bonne étanchéité, il faut bien enfoncer dans les conduits auditifs les tampons fixés à un étrier.
  • Il faut veiller à ce que le bruit soit perçu de manière nettement atténuée (moins de la moitié).

Valeurs indicatives en matière de durée de vie des protecteurs de l’ouïe utilisés dans le cadre professionnel

  • Tampons modulables: 1 à 7 jours
  • Tampons en matière synthétique: 2 mois à 1 an
  • Tampons à étrier: 2 mois à 1 an
  • Tampons moulés individuellement: jusqu’à 5 ans (avec contrôles consécutifs)
  • Coquilles de protection: utilisées de façon régulière, il faut les remplacer tous les 3 à 4 ans; contrôle annuel du rembourrage intérieur et le remplacer le cas échéant.

Hygiène et entretien

  • Nettoyage hebdomadaire des coquilles (ou au moins du rembourrage intérieur) à l’aide d’un chiffon humide.
  • Les tampons en matière synthétique sont prévus pour un lavage répété (à la main).

Le fournisseur de protecteurs de l’ouïe doit être informé de manière détaillée par l’entreprise sur les dangers spécifiques contre lesquels ses protecteurs de l’ouïe doivent protéger et dans quelles conditions leur port est obligatoire.

Ouvrages de référence et informations complémentaires sur les protecteurs de l’ouïe: voir complément.

Complément: Ouvrages de référence et informations sur la protection de l’ouïe
Zurück zum Anfang