back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Mesures constructives de prévention des explosions

Art. 36 OPA

Lors de la manipulation de gaz, liquides et poussières inflammables, il arrive fréquemment que les mesures de prévention des explosions ne soient pas techniquement applicables ou insuffisament efficaces, voire très chronophages. Pour cela, il existe des mesures constructives qui n’empêchent pas les explosions, mais en limitent les conséquences à un niveau inoffensif. Elles sont appliquées en fonction des caractéristiques de chaque produit qui sont définies dans le cadre d’essais.

Les caractéristiques les plus importantes sont (voir complément):

  • la pression maximale d’explosion
  • la vitesse maximale de montée en pression comme valeur déterminante de la violence de l’explosion,
  • l’interstice maximal de sécurité.

Pour les poussières, il faut prendre en compte les caractéristiques suivantes:

  • température minimale d’inflammation
  • énergie minimale d’inflammation

Les méthodes et moyens destinés à l’évaluation de la sécurité et au contrôle des substances inflammables ainsi que des mesures de protection sont indiqués dans diverses normes et publications (voir complément).

Les mesures constructives applicables sont:

  • la construction résistant à l’explosion,
  • la décharge de la pression d’explosion,
  • la suppression de l’explosion,
  • isolement et l’interruption de l’explosion (découplage).

En règle générale, ces mesures permettent de limiter les conséquences dangereuses des explosions qui se déclenchent à l’intérieur des installations.

Construction résistant à l’explosion:
Il existe deux types de constructions résistant à l’explosion:

  • servoirs ou appareils résistant à l’explosion qui supportent la pression d’explosion prévisible sans déformation persistante.
  • servoirs ou appareils résistant à l’onde de choc de l’explosion qui supportent l’onde de choc, générée à l’intérieur et correspondant à la pression d’explosion prévisible, avec une déformation persistante admissible.

Décharge de la pression d’explosion:
L’ouverture de surfaces déterminées et pourvues de disques de rupture ou de clapets antidéflagrants permet de protéger des conséquences des explosions (éclatement, déformation) les réservoirs dans lesquels une explosion est possible. La décharge de la pression d’explosion doit en outre s’effectuer sans danger.

Suppression de l’explosion:
La suppression des explosions par des appareils d’extinction automatique est un mode de prévention par lequel l’explosion est détectée par des capteurs adéquats avant qu’elle n’atteigne une puissance destructrice.

Isolement et interruption de l’explosion (découplage):
Des dispositifs de sécurité passifs et actifs peuvent être utilisés pour empêcher la propagation des explosions, p. ex. par l’intermédiaire des conduites compensatrices de pression ou des conduites de remplissage.

Pour les gaz, vapeurs et brouillards, il s’agit de dispositifs arrête-flammes (arrête-déflagrations, arrête-détonations, arrête-flammes résistant à la combustion de longue durée ou dispositif évitant le retour de flammes) et de barrières d’agent extincteur.

Pour les poussières, outre les barrières d’agent extincteur, les dispositifs suivants sont autorisés: clapets ou vannes à fermeture rapide, écluses à roue cellulaire, cheminées de détente d’explosion, vannes doubles et systèmes d’étouffement.

    Complément: Contrôle des matières inflammables et mesures de protection
    Zurück zum Anfang