back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Différences de luminosité et adaptation

Art. 35 OPA 

Eclairements (E) du lieu de travail visuel et de son environnement immédiat ainsi que leur uniformité (rapport entre la valeur minimale Emin et la valeur moyenne  Em de lʼéclairement):

Eclairement (E) du lieu de travail visuel [lx]    Eclairement (E) de lʼenvironnement immédiat [lx] 
 ≥ 750  500
 500  300
 300  200
 ≤ 200  E Lieu de travail visuel
 Uniformité: ≥ 0.7  Uniformité: ≥ 0.5


Une lumière orientée vers un emplacement précis entraîne la formation dʼombres marquées ou portées avec des différences de luminance respectives. La perception des objets est considérablement réduite lorsquʼils sont dans des ombres marquées, ce qui représente également un risque pour la sécurité. Elles doivent donc être évitées. Pour les travaux de contrôle, p. ex. les structures de fibres, il est à lʼinverse nécessaire dʼavoir des contrastes importants quʼil faut créer avec une lumière latérale.

Un éclairage diffus (p. ex. éclairage indirect dʼune rampe de plafond) réduit les contrastes formés par les objets et lʼéclairage du lieu de travail visuel. Cependant, cet éclairage peut être un avantage pour lʼexécution de travaux avec des matériaux à fort coefficient de réflexion spéculaire.
Un éclairage mixte avec 2/3 de lumière directe et 1/3 de lumière indirecte est recommandé pour la plupart des postes de travail.

La différence de luminosité entre la lumière du jour (jusquʼà 100ʼ000 lx) et une halle de stockage sans fenêtre et faiblement éclairée (moins de 200 lx) est énorme. Lʼœil peut sʼy habituer. Ce processus est appelé «Adaptation». Le temps dʼadaptation peut durer jusquʼà 4 sec. Pendant ce laps de temps, la personne est pratiquement aveugle. Lʼœil sʼadapte plus rapidement lors du passage de la zone sombre vers la zone éclairée que lʼinverse (p. ex. un conducteur de chariot élévateur passe à une vitesse de 16 km/h dʼun quai de chargement ensoleillé à une halle de stockage sans éclairage. Pendant le temps dʼadaptation, il parcourt environ entre 13 et 15 m. Il nʼest alors pas en mesure de voir un obstacle inattendu ou une personne stationnant sur sa voie de circulation.).
Pour éviter les importantes différences de luminosité sur les voies de circulation (p. ex. accès, cages dʼescaliers, couloirs, espaces contigus, etc.), les passages doivent être équipés dʼun éclairage atténué supplémentaire. Il ressort de lʼexemple ci-dessus quʼil faut éclairer env. 20 m de la voie dʼaccès. Un éclairement dʼau moins 300 lx est nécessaire pour la zone dʼaccès. Ensuite, lʼéclairement doit être adapté en continu selon le niveau de lʼéclairage intérieur. Le scénario idéal est un éclairement adaptable à la lumière extérieure, en particulier lorsque la zone dʼaccès est à proximité (p. ex. tunnels routiers).
Lorsquʼil nʼest pas possible dʼinstaller un éclairage supplémentaire, il faut sʼassurer que le passage entre les niveaux dʼéclairage sʼeffectue lentement, p. ex. au moyen de ralentisseurs (ne pas utiliser avec des chariots élévateurs!) ou de toute autre mesure dʼaménagement, telle que des barrières.

Zurück zum Anfang