back to home Eidgenössische
Koordinationskommission
für Arbeitssicherheit EKAS
back to home
DE FR IT
Letzte Änderung: 20.10.2020
DE FR IT

Protection des mains, protection des bras, protection de la peau

Art. 5 et 38 OPA

1729-40-1

A. Dans quelles conditions une protection des mains est-elle requise?

Des produits de protection pour les mains doivent être mis à disposition et utilisés lorsqu’il y a danger de blessure des mains par:

  • des agents mécaniques
  • des agents chimiques
  • des agents biologiques
  • des agents thermique
  • des influences électriques
  • des rayons

et lorsqu’il faut s’attendre à des maladies de la peau des mains.

Tableau des risques et des blessures possibles

Risque

Exemple

Blessures possibles

Mécanique

Matériaux, pièces usinées, outils acérés pointus et coupants

Coupures, piqûres, éraflures, contusions, cassures

Transports
Machines et équipements à entraînement mécanique
Vibrations Endommagement des os et des articulations, troubles de la circulation
Chimique Manutention d’acides, de bases, de graisses, d’huiles, de décapants, de résines Brûlures causées par des acides, dégraissage et autres lésions de la peau, maladies de la peau, absorption d’agents nocifs par la peau
Biologique Contact avec des microorganismes Infections
Thermique Matériaux chauds et froids, pièces usinées et outils (p. ex. parties d’installations non isolées) Brûlures, échaudures, engelures
Electrique Contact avec des parties d’installations électriques en mouvement (p. ex. outils électriques) Brûlures, décharge électrique
Rayonnement Manutention d’agents radioactifs et d’appareils à rayons X En fonction de l'exposition
Exposition aux rayons laser

Voici quelques causes de maladies de la peau des mains:

  • contact avec des agents irritants et toxiques qui souvent augmentent la sensibilité
  • contact avec des microorganismes (p. ex. champignons, virus, bactéries)
  • usure et épuisement de la résistance de la peau par un nettoyage inapproprié, une protection inexistante ou inappropriée ou l’absence de soins après une contrainte
  • ramollissement et vieillissement de la peau.

B. Quels sont les produits de protection de la peau disponibles sur le marché et comment agissent-ils?

Pour assurer la protection de la peau, on dispose de gants de protection pour chaque tâche spécifique. Outre le port de gants, il est indispensable de prendre des mesures de précaution en fonction de l’activité afin d’assurer une protection contre les maladies de la peau.

Gants de protection:

Les gants de protection se présentent sous les formes suivantes:

  • moufles
  • gants à trois doigts
  • gants à cinq doigts

Ils sont disponibles avec ou sans manchettes pour la protection des avant-bras.

Les moufles sont prévues pour les travaux durs (n’exigeant pas de sensibilité particulière). Au besoin, c’est-à-dire en cas de danger, elles doivent pouvoir s’enlever facilement. La plupart du temps, les moufles sont fabriquées en cuir épais. Elles offrent une protection idéale contre les lésions mécaniques (p. ex. lors de travaux de transport, de soulèvement, de rangement, de réparation et lors de la manutention de pièces aux surfaces rugueuses ou acérées).

Les gants à trois doigts sont prévus pour les travaux exigeant l’emploi de certains doigts (étau), p. ex. les travaux de soudure, de ponçage ou de réparation.

Les gants à cinq doigts sont prévus pour les travaux exigeant l’emploi des cinq doigts et une sensibilité accrue (toucher). En raison des exigences particulières liées à ces travaux, on ne peut utiliser que des matériaux fins pour la confection de tels gants. Les gants à cinq doigts sont difficiles à enlever rapidement en cas de danger.

C. Mesures de protection de la peau

Font partie des mesures de protection de la peau

  • la protection de la peau
  • le nettoyage de la peau
  • les soins de la peau.

Des produits de soins appropriés devraient toujours être appliqués sur la peau (sans oublier les parties entre les doigts et les ongles) soigneusement nettoyée avant la reprise du travail et après les pauses. Les crèmes de protection de la peau ne doivent être utilisées que sur une peau saine!

Après le travail, un nettoyage approprié de la peau est aussi important que les soins de la peau. Pour le nettoyage de la peau, il ne faut jamais utiliser des nettoyants agressifs ou irritants, voire des diluants. Bien que ces derniers nettoient rapidement, ils endommagent la peau.

Les produits de soins pour la peau appliqués après le nettoyage renouvèlent la couche d’humidité et de graisse dont la peau a besoin et renforcent les protections naturelles de l’épiderme.

Les produits de protection, de soins et de nettoyage de la peau seront choisis en fonction de l’activité spécifique.

D. Quels critères faut-il observer lors de l’utilisation d’une protection des mains et des bras?

Lors de certains travaux (p. ex. sur des pièces de machines en mouvement), l’utilisation de gants de protection peut augmenter le danger de blessure, étant donné que les gants peuvent être happés par les pièces en mouvement et attirés en même temps que les mains vers la machine. Dans de telles conditions, l’utilisation de gants de protection est proscrite.

Exception: lors de la manutention de mélanges de caoutchouc chaud (températures dépassant 55 °C) sur des laminoirs, on peut utiliser des gants de protection. A cet effet, il faut choisir soit des gants très fins et serrés (comme une deuxième peau) ne pouvant pas être happés par les cylindres, soit des moufles larges permettant de retirer rapidement la main lorsqu’il y a un risque d’être happé. Lorsqu’on doit s’attendre à une formation de boucles, il ne faut que porter des moufles très larges.

Lorsqu’il n’y a un risque que pour les doigts, on peut utiliser des gants de protection sans doigts. Ainsi, au moins le dos et la paume seront protégés.

337.10-Schutzaermel

Avant chaque utilisation, il faut contrôler si les gants de protection sont intacts (pas de fissures, trous ou éléments de fermeture défectueux).

Un test simple (souffler à l’intérieur du gant pour le gonfler) peut p. ex. révéler une fuite. Lorsque l’effet de protection est compromis ou lorsque les gants de protection ne sont plus réparables, il faut les remplacer.

Il faut contrôler régulièrement si les gants de protection sont encore à même de remplir leur tâche en fonction des conditions d’utilisation et des conditions d’exploitation spécifiques.

Lorsque les gants de protection ont été souillés par des matières dangereuses, il faut les nettoyer avant leur réutilisation.

Les gants de protection en matière absorbante (p. ex. textiles et cuir) ne sont pas prévus pour la manutention d’agents dangereux liquides, du fait qu’ils peuvent absorber ces matières et par conséquent augmenter le danger de contact avec la peau et entraîner des maladies de la peau.

Les gants de protection en matières textiles ou en cuir ne sont pas prévus pour la manutention de granulés fins toxiques, étant donné que ces derniers peuvent facilement s’accrocher à la surface des gants et qu’il est difficile de les enlever.

Les gants de protection peuvent contenir des matières allergéniques. Ce danger peut être cependant réduit par l’utilisation d’une paire de sous-gants textiles.

Parmi les matières allergéniques connues, on peut citer le thiurame, le carbamate, le benzothiazol, la thiourée, le latex et la poudre pour gants.

L’utilisation de sous gants ou de produits de protection de la peau contentant des matières tannantes est notamment requise en cas de forte transpiration des mains pour éviter qu’elles soient endommagées.

Les gants à usage unique sont étanches et n’altèrent pas le sens du toucher. Ils sont généralement fabriqués en polyéthylène, en polychlorure de vinyle ou en latex. Ils ne protègent pas contre les effets de la chaleur. Leur épaisseur minimale devrait atteindre 0,2 mm. Ils devraient en outre parfaitement épouser le poignet et être munis d’une protection des avant-bras d’une longueur d’au moins 65 mm.

Le fabricant de gants de protection est tenu de fournir toutes les informations utiles sur son produit, p. ex. des explications sur l’ensemble des pictogrammes et des niveaux de performances. Il doit par ailleurs indiquer les substances allergéniques contenues dans son produit ainsi que les instructions d’entretien.

Le fournisseur de produits de protection pour les mains, les bras et la peau doit être informé de manière détaillée par l’entreprise sur les dangers spécifiques contre lesquels ses produits de protection doivent protéger.

Ouvrages de référence et informations complémentaires sur la protection de mains, des bras et de la peau: voir complément.

Complément: Ouvrages de référence et informations sur la protection des mains, protection des bras, protection de la peau
Zurück zum Anfang